Stéphanie Ferrété
Naturopathe à Montauroux

Etude des prédispositions au stress grâce à l’iridologie 1/2

Dans notre contexte de vie et encore plus en ce moment, il est possible que vous ressentiez du stress. Mais vous avez certainement remarqué que vous ne vivez pas le stress de la même manière que les autres personnes qui vous entourent. Et c’est normal. Nous ne naissons pas tous avec le même capital santé, avec le même terrain. Et nous n’avons pas tous les mêmes capacités de réponse face au stress. Afin d’y voir plus clair sur votre terrain et votre capacité à résister au stress, voici quelques éléments d’observation en iridologie.

L’iridologie

L’iridologie est une technique moderne d’observation de l’iris ayant pour objectif d’évaluer la nature du terrain et l’état des grandes fonctions de l’organisme, elle est en fait la mise en forme et la codification d’une approche plus ancienne de la médecine traditionnelle.

Dominick Léaud-Zachoval

Les premières publications d’étude de l’iris remontent à 1665 par un médecin allemand, Philipus Meyen von Coburg, qui établit clairement les liens entre certains organes et leur projection dans l’iris. C’est le Dr Ignazt Von Peczely qui développa la pratique dans les années 1860.

Entre autres états, l’iridologie établie l’état du système nerveux d’une personne et sa capacité à résister au stress. Ce qui est d’ailleurs intéressant avec le système nerveux et son observation dans l’iris, c’est qu’il est le seul système à se modifier dans l’iris en quelques mois. Nous pouvons ainsi observer l’évolution de l’état de stress d’une personne en observant de nouveau ses iris.

Le système nerveux végétatif, gestionnaire du stress

Afin d’y voir plus clair dans le fonctionnement du système nerveux, voici une simplification de son fonctionnement.

Le système nerveux central est composé de l’encéphale (cerveau, cervelet et tronc cérébral) et de la moelle épinière.

Le Système nerveux périphérique est composé des nerfs crâniens assurant la liaison entre l’encéphale et les organes et les nerfs rachidiens assurant la liaison entre la moelle épinière et les organes.

Les mécanismes du stress sont un maillage complexe entre ce que nos nerfs perçoivent via les nerfs sensitifs, ce qu’il apporte comme information au système nerveux central, ce que ce système renvoie comme information au système autonome et ce que le système autonome traduit comme action entre le système sympathique responsable de la stimulation (combattre ou fuir) et le système parasympathique responsable de l’inhibition (repos et digestion).

D’un point de vu iridologie, c’est le système nerveux autonome (ou dit végétatif) qui est observé.

Maintenant que vous y voyez plus clair entre ce qu’est l’iridologie et ce que représente le système nerveux, je vous invite à consulter l’article suivant pour les observations.

Stéphanie La Santé Naturelle


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.