Lors de cet article nous allons aborder les raisons pour lesquelles l’eau est indispensable à notre santé. Ensuite nous verrons pourquoi l’eau du robinet n’est pas un idéal de consommation. Puis les 3 raisons qui font qu’il n’est pas conseillé de boire de l’eau minérale. Pour finir, nous verrons la bonne solution à adopter.

Notre santé dépend de notre hydratation

On dit qu’il faut boire pour rester en bonne santé. Mais savez-vous pourquoi ?

Pour l’énergie physique : Diminution de 1% =

  • amoindrissement des capacités de thermorégulation et d’endurance à l’effort
  • élévation de la sensation de fatigue
  • diminution de la motivation.

Pour les fonctions cérébrales, intellectuelles et émotionnelles

  • Impact sur les performances visuelles, la concentration, la mémorisation, les autres fonctions cognitives, la sensation de bien-être…
  • Chez 23 enfants âgés de 6 à 7 ans, la comparaison d’un groupe buvant un seul verre d’eau avec celui n’en buvant pas a mis en évidence une différence significative quant à l’attention visuelle et à l’humeur.

Pour les yeux

Pour la voix

Pour la peau

  • La peau du bébé est souple et luisante, avec l’âge elle se rigidifie et devient terne. Puis apparaissent les rides et des taches multiples.

Pour le tube digestif et bien plus...

Pour le contrôle de l’appétit et la perte de poids

Pour évacuer les déchets et polluants

  • Boire suffisamment permet d’augmenter le volume d’urines (la diurèse) et favorise l’élimination de toutes ces molécules indésirables.

Notre santé dépend de notre hydratation

La déshydratation

  • Nous pouvons survivre quelques semaines sans manger, mais pas sans boire.
  • Une perte de 5 à 6 % de nos liquides extracellulaires entraîne une forte sensation de fatigue, des maux de tête, une nausée, des engourdissements… Une perte de 15 % peut être mortelle.
  • Entre les deux, nous pouvons avoir une bouche sèche, des crampes, des vertiges, des cernes marqués. Les yeux deviennent ternes. On constate une peau sèche, un aplatissement des veines, une baisse de la tension artérielle, une accélération du coeur qui cherche à compenser la baisse du volume sanguin, une constipation et des urines concentrées, foncées…

L’hydratation non optimale

  • cela affecte tous les systèmes.
  • Un des signes qu’on ne boit d’ailleurs pas assez d’eau est que les urines sont foncées.

Quelle quantité d’eau faut-il boire ?

Le bon dosage d’eau que vous devez boire dépend de votre âge, de votre sexe… et du moment où vous la buvez !

  • En moyenne les hommes ont besoin de 2.5L d’eau par jour, les femmes et les enfants à partir de 9 ans de 2L.
  • Ces apports liquidiens s’ajoutent à ceux contenus dans les aliments eux-mêmes, qui devraient tourner autour d’un litre par jour.
  • Il est essentiel d’intégrer le fait que les aliments les plus hydratés sont les végétaux, qui ont de plus l’avantage d’apporter le moins de nutriments défavorables et le plus de principes actifs favorables, comme les polyphénols et les antioxydants.

Mon eau est-elle potable ?

Métaux lourds, microbes pathogènes, pesticides, perturbateurs endocriniens… Il est impossible désormais de disposer d’une eau « pure ». Mais à quels niveaux ces polluants sont-ils vraiment dangereux pour la santé ?

L’eau du robinet est-elle vraiment potable ?

En France, la potabilité de l’eau répond à des normes précises. Cependant, non seulement ces normes sont insuffisantes, mais plus de 2 750 communes délivrent tout de même à deux millions de Français des eaux où les polluants dépassent ces normes sous couvert de « dérogations » !

Par ailleurs, l’eau du robinet si elle est potable du point de vue bactérien, ne peut pas être considérée comme potable sur le plan chimique et sanitaire.

Elle contient de nombreux toxiques, à des niveaux tolérés par des normes obsolètes et qui ne devraient plus être admis : chlore, aluminium, cuivre, plomb, arsenic, pesticides, médicaments.

La France est le pays d’Europe le plus consommateur de médicaments. Il faut également savoir que certains médicaments sont mal assimilés par l’organisme et se retrouvent dans la nature. Aussi, les résidus de pilule contraceptive propagent des œstrogènes et des perturbateurs endocriniens qui perturbent la faune et la flore. Une étude menée dans le cadre du projet Seine Aval a ainsi montré que 350 g de moules accumulaient l'équivalent d'une pilule contraceptive en l'espace de treize jours!

Le chlore contenu dans l’eau du robinet est ajouté pour tuer les bactéries. Or notre organisme vie en harmonie avec un grand nombre de bactéries. Notamment dans notre intestin. Boire du chlore dénature notre flore intestinale et perturbe notre système immunitaire. Cela génère des troubles et dysfonctionnements qui perturbent notre quotidien : allergies, diabète, maladie auto-immune…

Pour l'homme, les effets seront forcément multiples. "Chaque humain risque l'overdose sans suivre de traitement médical et aura son organisme perturbé sans en connaître la raison! Ces molécules [...] perturbent le système hormonal et sont responsables de dérèglements thyroïdiens, de malformation des organes reproducteurs et de certains cancers (testicules, seins, prostate)" dénonce Roger Castell. Rappelons que 15% des couples sont déjà  stériles et que l'infertilité touche 17% des hommes aux Etats-Unis.

Bon évidemment, l'eau du robinet a mauvaise réputation. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, admettons tout de même à cette eau quelques avantages:

  • Premièrement, elle est "potable" c'est-à-dire qu'on ne risque pas d'infection (potentiellement mortelle) en la buvant! Cela semble être la moindre des choses mais, à l'échelle du monde, nous sommes des privilégiés!
  • Elle est disponible partout et nous en disposons quasiment sans aucune restriction. Là aussi, nous avons de la chance! 
  • En dépit d'un coût croissant, elle demeure très bon marché, entre 100 et 600 fois moins chère que l'eau en bouteille.
  • Ce coût bas est évidemment lié aux technologies employées. Si toute l'eau que nous utilisons - WC compris -, soit 150 litres d'eau par jour (dont 3 litres = 2% seulement pour notre alimentation) devait être mise aux normes de la biocompatibilité, son prix de revient ne serait pas le même!
  • Elle est disponible sans plastique. La planète apprécie.
  • Elle est la denrée alimentaire la plus fortement réglementée. Elle est ainsi plus contrôlée que les eaux minérales.
  • Elle encrasse moins l'organisme que les eaux minérales en bouteille car elle contient généralement moins de minéraux.
  • Elle peut être facilement purifiée et redynamisée via des appareils spécifiques.

Cette dernière remarque facilite notre transition: si l'eau doit être purifiée, c'est qu'elle est généralement - sinon toujours - polluée! Si elle doit être redynamisée, c'est qu'elle est généralement - sinon toujours - morte!

Les eaux minérales

Ce sont ces eaux conditionnées dans des bouteilles en plastique que les adeptes achètent par pack de 6 en se plaignant que c’est trop lourd et en étant persuadé que c’est bon pour eux. Ils l’ont vu à la télé.

Les eaux minérales proviennent de sources spécifiques et sont chargées de minéraux comme le calcium et le magnésium, ce qui donne le tartre. N’est-ce pas ce tartre que vous voulez absolument éliminer de vos bouilloires et lave-linge ? Mais le boire en entartre leur organisme ne pose apparemment pas de problème à ceux qui boivent de l’eau minérale ;-).

Les eaux minérales devraient coûter le prix de l’eau + du plastique + l’étiquette. Mais ce n’est pas le cas, elle coûte jusqu’à 600 fois plus cher que l’eau du robinet. Et pourquoi à votre avis ? Pour financer la publicité.

L’eau en bouteille est traitée pour que nous puissions la conserver des années. Sinon comment serait-il possible de la conserver si longtemps sans le développement de micro-organismes ? En fait, l’eau en bouteille est irradiée.

Les 3 raisons de ne pas consommer de l’eau en bouteille :

  1. L’homme est hétérotrophe : il se procure sa matière organique via des organismes vivants donc il est incapable d’assimiler les minéraux des eaux. Pour se procurer des minéraux, il faut manger des végétaux !
  2. L’eau à la source est vivante et dynamisée. Une fois en bouteille elle devient morte et inactive en quelques jours. C’est comme si sa vie et son énergie était emprisonnée. Elle meurt.
  3. Le plastique, ça sent mauvais, sa pollue et ça coûte cher. Il faut 7 litre d’eau et ½ litre de pétrole pour fabriquer une bouteille d’eau en plastique. Cerise sur le gâteau, il faut ensuite plus de 500 ans pour qu’elle se dégrade. De plus, le plastique diffuse dans l’eau dans des conditions extrêmes comme l’exposition au soleil et au gèle.

En bref, chacun fait comme il veut. De mon côté j’ai décidé que mon eau devait avoir :

  • Moins de minéraux
  • Plus d’énergie
  • Moins de plastique

Mais quelle eau choisir, la révélation

L’eau de consommation doit être faiblement minéralisée : moins de 50mg/l. Dans le cas contraire, elle encrasse l’organisme.

La fonction première de l’eau est de nettoyer l’organisme de ses polluants. Rappelez-vous le début de la conférence. Si l’eau est chargé en minéraux, comment peut-être véhiculer les polluants de l’organisme pour les éliminer ? Les reins éliminent alors les minéraux de l’eau et s’encrassent.

Pour en savoir plus sur l’encrassement cellulaire et sur le mécanisme des maladies je vous invite à consulter l’article sur le sujet

La bonne solution

Nous l’avons vu, les caractéristiques d’une eau de qualité sont multiples.

  • Nous avons besoin d’une eau sans polluants,
  • Une eau faiblement minéralisées,
  • Une eau bio disponible et assimilable.

La bonne solution consiste à partir de l’eau du robinet, à la filtrer convenablement et la redynamiser pour la rendre biocompatible et assimilable.

Ainsi vous obtenez une eau pure et vivante.

Ce système c’est facile, c’est pratique et ça revient toujours moins cher que les eaux en bouteille.

Pour résumer, c’est bon pour notre organisme, bon pour la planète et bon pour notre portefeuille. Ça change tout !

Pour ma part, j’ai opté pour la fontaine à eau de la société Nikken. Elle permet de rendre notre eau de consommation courante sans polluants, faiblement minéralisée et bio disponible et assimilable.

C’est un système de filtration qui fonctionne par gravité. L’idée de ce fonctionnement est de reproduire la filtration naturelle que l’on retrouve dans la nature, les cours d’eau en passant par les différentes strates de filtration.

La fontaine a une capacité de 5L et l’eau passe par les différents niveaux de filtration.

  1. 10 microns = les reins
  2. Le charbon = retient les polluants plus fins, les médicaments
  3. Enrichissement de l’eau
  4. Roches minérales permettant la conservation de l’eau
  5. Anneau magnétique = restructuration des molécules pour l’assimilation. Ionise l’eau et apporte un pouvoir anti-oxydant = 4-5 cachets de vitamines C.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.