Préconception: la santé naturelle à Montauroux

Les facteurs de risque pendant une grossesse

Les Carences vitaminiques !

Pour assurer son développement optimal pendant la grossesse, le fœtus puise dans les réserves de sa mère. Celle-ci peut alors se retrouver carencée et ne plus réussir à apporter les nutriments dont son enfant a besoin.

La vitamine D

Selon une étude publiée dans American Journal of Epidemiology, une carence en vitamine D pendant la grossesse accroît les risques de troubles de l’apprentissage chez l’enfant

L’iode

Une carence en iode peut entraîner des anomalies du développement psychomoteur du fœtus. Des études ont montré des déficits neuro-intellectuels, notamment une diminution du quotient intellectuel, faible (quelques points) mais significative chez les enfants dont la mère était carencée en iode.

La vitamine B9

Une carence en vitamine B9 pendant la grossesse a pour conséquence une anomalie de fermeture du tube neural. D’après les statistiques cela touche environ 1 grossesse sur 1000, en France et peut provoquer des malformations et retard de croissance.

L’acide gras DHA

Enfin, le DHA est un acide gras de la famille des omégas 3. C’est un constituant essentiel des membranes des cellules tout particulièrement de nos neurones.

“Le DHA, (aussi appelée acide docosahexaénoïque) est nécessaire au bon développement du cerveau notamment chez le fœtus pendant la grossesse” explique Nicole Ciraru-Vigneron, gynécologue accoucheur.

Une carence en DHA peut entrainer une diminution du développement psychomoteur de l’enfant.

Eviter ces risques pendant la grossesse

Stéphanie Ferrété vous accompagne tout au long de votre grossesse pour vous donner toutes les chances de mettre au monde un bébé en bonne santé. Que vous souhaitiez arrêter de fumer ou choisir la supplémentation la plus saine, Stéphanie Ferrété saura vous conseiller. Pour toute information supplémentaire, contactez votre cabinet de naturopathie : La Santé Naturelle à Montauroux !

Le tabagisme

Pendant la grossesse

Le risque de grossesse extra-utérine est augmenté chez la femme fumeuse ainsi que le risque de fausse-couche spontanée. Chez la femme fumeuse, il est multiplié par 1,5 à 3 de façon dose dépendante. Egalement le risque de prématurité est augmenté chez la femme fumeuse, en particulier du fait d’une rupture prématurée des membranes.


Chez le fœtus

Le premier risque est celui d’une augmentation du retard de croissance intra-utérin (RCIU), mais également la mort fœtale in utero (MFIU). 11% des MFIU tardives serait imputables au tabac en raison des complications placentaires et du risque de croissance intra-utérin.

Enfin, le tabac diminue la fréquence du rythme respiratoire fœtal et les mouvements fœtaux.

Vous souhaitez arrêtez le tabac ?

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.